LA COUR DES COMPTES S’OUTILLE POUR MIEUX  CONTRÔLER LE SECTEUR MINIER

M-Jean-Emile-SOMDA

Pendant deux semaines, du 16 au 27  juillet 2018, le personnel vérificateur de la Cour des comptes a bénéficié d’un atelier deformation sur « la sélection des sujets d’audit dans le secteur minier ». Cet atelier dont la pertinence du thème est plus que d’actualité a permis au personnel formé de s’outiller d’une expertise avérée dans le domaine de l’audit des industries extractives.pasie

 

Cette formation si bénéfique pour la Cour a pu se tenir grâce à la  bonne collaboration  avec le projet d’amélioration de la surveillance de l’industrie extractive en Afrique francophone subsaharienne (PASIE) financé par le Canada à travers Affaires mondiales Canada et le CREFIAF.Le premier Président n’a pas, pour ce faire, hésité à l’occasion de son mot de clôture, de traduire sa gratitude aux responsables du projet et aussi aux experts du CREFIAF. Il a aussi tenu a remercié  chaleureusement l’ambassadeur du CANADA au Burkina Faso pour tous ces efforts.

A l’issu de la formation, les participants soutiennent avoir compris l’importance de la méthodologie de sélection des sujets d’audit dans le secteur minier et se disent capables de la mettre en œuvre à l’échelle de notre pays. 

                                                                                               

OSCI